Un pays qui n’existe que par le conflit

Recette pour que l’on parle d’un petit état de l’Amérique Centrale :

  • un coup militaire
  • 5 mois d’instabilité politique
  • saupoudrez quelques meurtres et des disparitions
  • suppression de la liberté d’expression
  • une campagne électorale express

Si après tout ceci, vous n’avez pas un éditorial au New York Times, c’est parce qu’il vous manque une petite guerre civile pour corser un peu le goût. Heureusement, au Honduras touts les ingrédients de la liste y étaient. Ce n’est pas la première fois que ce pays, stratégiquement placé en plein milieu du continent américain, a ses 15 minutes de célébrité. La dernière fois c’était il y a exactement 10 ans, quand l’ouragan Mitch ravagea le pays. Par respect de la loi officieuse des morts/km, la presse s’est intéressée à ce territoire.

Pendant ces derniers 6 mois, j’ai eu l’occasion de lire quelques brèves par ci par là, quelques articles dans Le Monde. Puis, cette semaine, un édito dans le journal de réference américain relayé par Le Figaro. Pourquoi la presse intéresserait-elle à ce pays autrement ?

Un pays, et je ne parle que du Honduras a de la visibilité et de la crédibilité au point de vue international que s’il se démarque. Et cela veut dire, ne pas faire parler de lui que quand la pseudo démocratie est sur le point de s’effondrer.Vous n’allez pas me dire que dans une population de presque 8 millions d’habitants il n’y en a pas un qui peut inverser la tendance. Au Honduras il y a plus que des cocotiers et des coups militaires. C’est aux Honduriens de le prouver.

(13/12/2009)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s