La Dune du Pyla

Entre forêt et océan. La dune du Pyla veille sur le bassin d’Arcachon. Au cours du temps et depuis la préhistoire, la mer et le vent ont modelé une impressionnante montagne de sable.

Tous les ans, elle se déplace de quelques mètres, la preuve qu’elle est vivante. L’escalader représente un défi, la redescendre c’est une folie.

Quand vous roulez sur l’autoroute, vous apercevez la crête de la dune. Si vous êtes comme moi, vous vous attendez à une montagne sauvage qu’il faut conquérir.

Il s’agit, effectivement, d’une œuvre de la nature en son état naturel, même si a plusieurs reprises on a voulu maîtriser ses avancées. C’est juste qu’avant de commencer l’ascension, il faut franchir des commerces. Ils proposent cartes postales, gaufres, bibelots, des souvenirs…

Un accueil particulier

La pente débute doucement entre les pins. Le vent qui a donné forme à la dune vous accueille (parfois, brusquement). Si le temps n’est pas clément, vous vous demandez pourquoi vous n’êtes pas restés à rôtir au bord de la piscine. Chaussures en main, pas à pas ,vous gravissez le noble tas de sable. Vos mollets en sont prisonniers à chaque enjambée.

Le souffle vous manque. Sans trop vous rendre compte, vous êtes là haut, coincés entre une forêt de pins aux allures tropicales et l’océan. L’effort vaut bien le coup.

La vue depuis la dune est incomparable. La descente c’est une autre histoire. Il faut s’armer de courage et descendre en biais presque en courant. Pour les poules mouillées, comme moi, il y a toujours les escaliers.

(01/09/2010)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s