La braderie de Lille

Bonnes affaires et de la bière. Un des piliers de la culture lilloise, la braderie est l’événement incontournable de la rentrée. Deux ou trois jours avant le jour J, les « bradeux » comme on les appelle s’installent sur l’espace qu’ils ont réservé à la craie. Ils ne déballent pas pour autant, la braderie ne commence qu’à 14h le samedi. Elle est précédée par une semi marathon et un baby marathon.

L’esprit de la braderie envahit toutes les rues. La circulation est modifiée, voire perturbée, les bus arrêtent de circuler vendredi, en début de soirée. Gare à vous si vous n’habitez pas en centre-ville, il va falloir marcher. 5 km à pied ça use… Non j’exagère et de toute façon, même si vous ne courez pas le marathon, la braderie est un marathon en soi.

Marathon de moules et frites, de musique, d’échanges de babioles pour trois fois rien…Ce qui m’a le plus marquée dans cette fête c’est la variété de gens et de choses vendues. Il y a les brocanteurs du côté du parc JeanBaptiste Lebas, n’allez pas chercher des bas prix de ce côté là. Ce sont les connaisseurs et les collectionneurs qui y trouveront leur bonheur.

Fouillez et vous trouverez

Un peu plus loin, les particuliers s’approprient les trottoirs. Ils vendent tout et n’importe quoi, des anciennes collections de « j’aime lire » aux vieilles assiettes de mamie. Dans le Vieux-Lille, ça devient plus intéressant pour les fashionistas. Une doudoune, couleur crème, qui coûterait normalement plus de 100 euros est vendue quatre fois moins chère. Un jean Levi’s , des chaussures à talons en daim vert en parfait état, aussi peu chers sont faciles à trouver.

Et que dire de l’esplanade ? Dans ce grand parc, les « bradeux » peuvent camper (c’est toléré pendant la braderie) et vendre. C’est plutôt pratique. C’est impressionnant la quantité de choses qu’on peut y trouver. Les étudiants récemment arrivés à Lille en profitent pour s’équiper pour l’année scolaire. Après, il y a aussi les trouvailles en or : la guitare tant récherchée, cette pièce que l’on ne fabrique plus…

Le concert du samedi soir couronne le tout, Les Têtes raides et les Lézards Martiens ont enflammé la scène lilloise. Même après le concert les bradeurs étaient encore dans les rues ainsi que les visiteurs. Dimanche, tout a repris de plus belle jusqu’au soir. Les cadavres des bouteilles prennent place à côté des invendus et le parfum de la ville est tout sauf frais. Entre les coquilles de moules, la bière et l’urine, le mélange est explosif.La braderie est un week-end épuisant et indispensable pour plonger dans la culture lilloise.

Si vous voulez regarder plus de photos cliquez ici :  http://braderie2010.esj-lille.net/2010/09/05/quelques-notes-de-la-braderie/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s