Rentrée littéraire 2010 : Les livres dont on parle

Depuis le mois d’août, on parle de la rentrée littéraire. 700 romans se disputent la faveur du publique dans les librairies.

Mais il y a des auteurs qui sortent plus facilement du lot ; soit parce qu’ils sont des plumes confirmées, hautement médiatisés ou controversés. Petit tour d’horizon des livres dont on parle. Ils sont tous en librairie.

Un livre par an, un succès par an

Amélie Nothomb, connue par sa série de romans comme Stupeur et Tremblement est de retour cette année. L’écrivaine publie un livre par un et elle a un solide club de fans. C’est justement son rapport avec ses lecteurs qui a été à l’origine de son nouveau livre : Une forme de Vie. Dans ce roman, elle se met en scène et entretient une relation épistolaire avec un soldat américain. Il est obèse et basé en Irak.

Sur la vidéo que vous allez regarder, vous écoutez la Belge décrire les origines de son roman, la méthode qu’elle emploie pour lire personnellement son courrier et sa passion pour l’épistolaire.

Éditions Albin Michel.

« Un peu moins provoc »*, mais toujours controversé

Après cinq ans d’absence, il est de retour. Le mal aimé Michel Houellebecq est l’un des auteurs les plus lus de cette rentrée littéraire. Comme Amélie Nothomb, l’auteur se met en scène dans La carte et le territoire. La rencontre avec un jeune plasticien est l’occasion de peindre son propre portrait. Ce livre est aussi l’occasion de critiquer les personnalités comme  Frédéric Beigbeder et les people. Il est accusé d’avoir fait du plagiat. L’auteur avoue lui-même  s’être inspiré de Wikipédia. D’après lui, ça fait partie de « la méthode ». Polémique malgré lui.

Éditions Flammarion.

Prodiges de la littérature ou coup médiatique ?

On n’arrête pas d’en parler. Parmi tous les auteurs il y a deux jeunes écrivaines qui publient leur première œuvre. Myriam Thibault a 16 ans et, dans son recueil de nouvelles, Paris je t’aime, elle décrit l’amour de Paris.

Sa collègue (d’âge), Carmen Bramly a 15 ans et elle publie également son premier roman. Fille d’écrivains, on dit d’elle qu’elle a déjà le sens de la formule. Pastel Fauve, raconte l’histoire de Paloma, une adolescente de 14 ans, qui doit faire face aux déboires de l’amour. Ce sont les lecteurs qui décideront si les deux jeunes écrivaines réussissent à se faire une place sous le soleil. Gare au coup médiatique !

Paris je t’aime, Editions Léon Scheer

Pastel Fauve, Editions JC Lattès

On l’appelle « fouille-merde »

Besma Lahouri a enquêté sur la vie de la première dame de France. Elle a écrit la biographie non-autorisée de Carla Bruni Sarkozy, Carla, une vie secrète. C’est peut-être le livre le plus controversé de la rentrée. L’auteure affirme révéler la face cachée de l’ex-mannequin d’origine italienne. La journaliste rappelle le passé amoureux sulfureux de la chanteuse et met le doigt sur l’effort considérable de l’Elysée de « lisser » la personnalité d’une femme qui a posé nue autrefois.

Editions Flammarion.

* D’après le titre de l’article du Parisien consacré à l’auteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s