L’heureux mariage de la BD et l’architecture

Daniel Authouart, The show must go on.

Le milieu urbain vu par les dessinateurs. A la Cité de l’architecture et du Patrimoine de Paris, se tient jusqu’au 28 novembre  2010 l’exposition « Archi & BD ». L’évolution de la ville va de paire avec l’évolution de notre mode de vie.

La BD en témoigne et se rapproprie cet espace où se cristallisent tous les espoirs et les angoisses du XXè et le début du XXIè siècle.

Si vous aimez la BD vous allez adorer. Si vous ne lisez pas de bandes dessinés, l’expo ne vous laissera pas indifférents. C’est une autre façon de  se saisir de notre histoire moderne. Entre couleurs et fantaisie nous voyons ce que nos prédécesseurs attendaient de l’avenir, ce qu’ils craignaient et ce que nous craignons toujours. Vous allez aimer parce qu’après tout c’est ludique sans être toujours amusant. C’est la vertu du 9ème art.

Un show très réel

Daniel Authouart, avec The show must go on, a particulièrement retenu mon attention. Les premières références de ce peintre sont les BD venues de l’Amérique. Il a étudié l’architecture, la peinture et la publicité. Les trois disciplines se mêlent pour aboutir à une toile forte par ses couleurs et le sujet abordé.

Daniel Authouart, The show must go on. La charade de la vie continue...

 

Authouart dépeint un New York post 11 septembre. Il schématise le nouvel ordre désordonné qui a suivi l’événement « fondateur » du XXIè siècle. Cette peinture résume l’esprit de l’exposition : derrière un graphisme séduisant se trouvent nos vérités les plus obscures.

 

Publicités

4 réflexions sur “L’heureux mariage de la BD et l’architecture

  1. El arte gráfico, en varios estilos y expresiones es sin duda muy atractivo y si en el vemos reflejada nuestra historia actual o reciemntemente pasada, nos identificamos y termina por convencer. De niño era normal ver los desatinos de Archie o a Tom y Jerry en sus correrías. Las fantasias de entonces, hoy se transforman en realidades o didactica o ironía o comicidad o árte. Mezclan disciplinas tanto como colores y a toda prisa, de acuerdo a nuestro tiempo, hoy su contenido parece fugaz y al tiempo un clásico y quizá un legado del pasado en unos años más. Habremos de investigar la obra de Daniel… y le seguiremos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s