Les aventures de la langue

La langue espagnole est riche en expressions. Tous les jours, on les utilise et on ne pense plus à ce qu’elles veulent dire. Quand on les traduit en français, on se rend compte pourquoi elles marquent l’esprit. Voici quelques locutions mexicaines. Si vous ne les retenez pas, au moins elles vous feront sourire.

Les singes nos frères

« Aunque la mona se vista de seda, mona se queda. » C’est l’équivalent en français de « l’habit ne fait pas le moine ». Littéralement c’est beaucoup plus amusant : même si la femelle singe s’habille en soie, elle reste singe. Avis à toutes les primates prétentieuses !

« Chango viejo no aprende maromas nuevas. » Ce qui veut dire : le vieux singe n’apprend pas de nouvelles acrobaties. Ce dicton s’adresse à tous ceux qui ont pris de mauvaises habitudes. C’est un avis plutôt pessimiste, d’après ces mots, on ne pourrait pas se redresser à partir d’un certain âge et repartir de zéro.

Histoire de crustacé…

« Camarón que se duerme, se lo lleva la corriente. »  Littéralement :  la crevette qui s’en dort est emportée par le courant. Mise en garde : tout dépend des courants mais les moins réactifs ont du souci à se faire.

Le pouvoir de la meute

« El que anda con lobos a aullar aprende. » En français : celui qui traîne avec des loups apprend à hurler comme les loups. Imaginez votre mère les mains sur les hanches, elle n’est pas contente de vos fréquentations. Avant de partir aux cinéma avec vos copains loups, elle vous avertit de sa voix la plus autoritaire : « El que anda con lobos a aullar aprende ». Pour que cette scène marche, il faut que votre mère soit hispanophone. Mais vous avez compris l’idée.

Un chat dans la gorge

Je ne pourrais pas oublier nos amis les félins. Ils sont les protagonistes de nombreuses expressions.

« Cuando el gato no está, los ratones hacen fiesta. » Littéralement : quand le chat n’est pas à la maison, les souris font la fête. En français correct les souris dansent. Inutile de faire un long décryptage. Ce chat et ces souris font partie des vérités les plus générales. Qui n’a pas fait la fête quand le chat était en voyage d’affaires ?

Le choix des animaux est complétement volontaire et arbitraire. Il fait écho à un ancien post sur Le blog de Florencia.

Publicités

2 réflexions sur “Les aventures de la langue

  1. Es extenso el refranero en español, pues el que nace pa maceta del corredor no pasa!!!… – creo que ya la repetí anteriormente, pero son tan graciosas que valdría la pena tu incursión en esta área del francés al español también. Saludos y gracias…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s