Brest

© FVA

« Il faut organiser ses idées ». Pour le dernier jour de l‘année dérogeons à la règle. Accrochez-vous, ça va partir dans tout les sens. Ça monte, ça descend, ça va de l’avant.

Brest est tout sauf une ville plate. Ce qui va encore à l’encontre de mon a priori des villes portuaires : Lorient ne monte pas beaucoup; à Veracruz, un des ports les plus importants au Mexique, vous ne risquez pas de faire de l’escalade. Brest, au contraire, est propice aux entraînements des grimpeurs pour le Tour de France.  A l’image des côtes du Finistère, cette ville ondule entre la mer et les conifères.

Une  nouveauté devra également onduler à Brest,  à partir de 2012. Le tram de l’agglomération représente un grand espoir pour l’attractivité de la ville. Pour l’instant,  le projet bouleverse la circulation des Brestois. Partout de nouveaux ronds points, d’après les locaux. C’est une vague de travaux. Au centre-ville, les rails sont déjà posés, petit avant-goût de ce qui reste à venir.

Retour à la mer. Ou plutôt aux produits de la mer. Les jours de marché, dans le quartier de Saint-Marc, on peut se faufiler entre les crustacés, maquereaux et autres créatures écaillées. Elles se préparent à vivre leur dernière aventure. Un tourbillon les attend, mais leur retour à l’océan est au moins garanti. Pour ne pas les effrayer d’avantage, il vaut mieux ne pas leur fournir la carte du périple.

Publicités

Une réflexion sur “Brest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s