A cinq doigts de l’oubli

Rue de Béthune, Lille.

Du quartier parisien de la Défense au centre-ville de Lille, ils sont toujours là. L’hiver, on les trouve au coin d’une rue, à la sortie d’un magasin ou devant chez soi. Toujours solitaire et recroquevillé, le gant perdu subi le froid. Les propriétaires égarent  rarement la paire.

En sortant de l’école, les écoliers  sèment leurs moufles sur le bitume. Comme Hansel et Gretel, ils laissent derrière eux les traces de leur parcours.

Ces bouts de tissu soufrent le moins car ils sont accompagnés du bonnet ou de l’écharpe du même chérubin parti un peu trop vite. Ce n’est pas le cas pour les plus grands.

Les élégants gants en cuire perdent toute leur superbe sur la neige. On les repère souvent aux abords des arrêts de bus ou dans un coin de station de métro.

Ils épousaient sans doute une délicate main féminine, mais pas que. Les étourdis, un peu endormis par les basses températures, les enlèvent pendant le trajet. Ils les posent sur leurs genoux et en se levant à la hâte, ils séparent à jamais ces deux copains si complices.

Les plus colorés échappent belle à la solitude. Ils se font remarquer même dans les endroits les moins lumineux.  Si la main toute froide pousse un cri d’avertissement au bon moment, le propriétaire  revient sur ses pas pour récupérer le fameux gant. Les températures rechutent. Nos mitaines ont toujours quelques semaines pour habiller nos villes.

Publicités

8 réflexions sur “A cinq doigts de l’oubli

  1. L’élégant gant ! Le mien était tout noir et je l’ai perdu lors du dernier reportage radio…Il est quelque part, sur les rues de Lille, solitaire, dans le froid. Et pourtant, j’aurai bien voulu qu’il soit encore là, avec moi…

  2. Hoy ves guantes perdidos y te cuestionas sobre su complice par. ¿Que pensarían las personas que encontraron un gorrito de bebé? ¿Pobecita cabecita? y si es un zapato? ¿y la cenicienta? Tras cada objeto hay una historia… yo se de una que otra!!! Son especiales sin duda y sobre los guantes — una mano buscara a la otra, para encontrar calor y compañia, lamentando la pérdida y quizá un encuentro en tus fotografías. Lindo…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s