Presunto culpable, la censure !

Antonio Zuñiga El Universal/Presunto Culpable

« Au Mexique, il ne suffit pas d’être innocent pour être libre. » C’est la phrase qui englobe tout le sens du documentaire, Presunto Culpable. Il se bat en ce moment contre la censure.

Presunto Culpable, ou Présumé Coupable raconte l’histoire d’Antonio Zuñiga. Il est accusé de meurtre, ses avocats peuvent prouver que leur client est innocent. Mais le système judiciaire mexicain est tellement bien fait qu’Antonio ne peut pas s’en sortir. Il est finalement absout grâce à l’acharnement de ses défenseurs. Les mêmes qui ont décidé de poser des caméras dans la prison pour documenter le périple de Toño. Presunto Culpable montre que Kafka aurait pu s’inspirer de ce système sclérosé par la corruption.

Le documentaire vient d’être suspendu

Víctor Daniel Reyes Bravo, unique témoin à charge lors du jugement d’Antonio, condamné à 20 ans de prison a porté plainte pour préjudice moral. D’après les producteurs, ce témoin est manipulé. Daniel Reyes a une éducation primaire et pendant le procès il a eu du mal à défendre sa version des faits. La ressemblance avec l’affaire Cassez est une pure coïncidence.

Les hautes sphères de la non justice n’ont pas intérêt à ce que ce film soit regardé par le plus grand nombre. Il met en images ce que tous les mexicains savent : la justice dans ce pays est manipulée et corrompue. C’est la juge d’affaires administratives de la ville de Mexic, Blanca Lobo Domínguez o qui a reçu la plainte du seul témoin qui a failli envoyer Antonio en prison pendant 20 ans. Elle n’a pas les compétences pour interdire un film.

Les producteurs ont décidé de maintenir les projections malgré la suspension. Sur Twitter, les jeunes soutiennent le documentaire, les grandes figures du cinéma mexicain comme Iñarritú applaudissent l’initiative. Et même un journaliste hautement médiatiques qui travaillent pour Televisa, la chaîne du gouvernement, se sont prononcés pour la cause. Et même dans le monde politique on s’indigne de cette interdiction. Du jamais vu.

Publicités

2 réflexions sur “Presunto culpable, la censure !

  1. Para muestra un botón y es el caso, pues ha levantado no solo polémica, sino consiencia colectiva de como pueden ser, algunos tratamientos LEGALES. El contenido esta tocando fibras snsibles y quieren imponer galones y sacarla de la puesta. No es mera coincidencia, para muchos quiza es la regla ¿y la LEY?, o mejor dicho – la BALANZA, esta desafiando la física cuántica, por que pretende como ni los quarks, estar aquí y allá al mismo tiempo. Jueces y parte, pero de parte de que o quien?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s