Les étudiants disparus au Mexique, symbole de la corruption dans la police


Le 26 septembre dernier 22 policiers d’Iguala dans l’Etat du Guerrero (sud), accusés de travailler pour le crime organisé, tirent contre des bus transportant des étudiants. Presqu’une vingtaine de jeunes sont morts et 43 sont portés disparus. Parallèlement, 28 corps ont été retrouvés dans une fosse près de cette ville connue pour sa violence.

Lire la suite sur iTele.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s