L’avenir de Presunto Culpable, le film censuré, est entre les mains de la justice

Malgré ou grâce à la controverse autour du documentaire Presunto culpable, 1 million de Mexicains ont déjà vu le film. Il avait été suspendu par la même justice qui est fustigée dans le documentaire. Víctor Daniel Reyes Bravo, seul témoin qui a faille laisser croupir Antonio Zuñiga en prison – martyr du film et symbole des irrégularités de la justice mexicaine –  avait porté plainte. Il avançait avoir été filmé sans son accord.

Lire la suite

Publicités