Potiches

Rentrons dans le monde de l’enfance. Parcourir un magasin de jouets c’est parcourir ses souvenirs, se remémorer des odeurs de l’insouciance. Enfin, pas toujours. C’est aussi confirmer que les jouets perpétuent des stéréotypes qui confinent hommes et femmes à des rôles dualistes, passéistes et d’autres mots finissant par « iste », sauf les schistes. Ils n’ont rien à voir dans l’histoire.


Les nounours, peluches et autres objets poilus nous protègent des premières déceptions de la vie : maman quitte la pièce, il fait noir, on ne veut pas dormir. Dès le moment où on peut commencer à jouer comme « des grands »,ça se complique. Lire la suite

Publicités