A Paris, la xénophobie se crie dans le métro

Dimanche ordinaire, rame ordinaire de la ligne 14. Des gens également ordinaires, sauf un. Il est plus grand, plus massif, il beugle plus que les autres et surtout, il est plus ivre que les autres. La cinquantaine imbibée de Ricard, il s’accroche péniblement à la barre du métro. « Les Chinois vont nous bouffer, je vous dis putain de Chinois, et les Juifs, et les Arabes, blabla », crache-t-il son venin et son haleine infecte. Au moins, il ne discrimine personne… Lire la suite

Publicités

A Lille on n’aime pas les sardines

Ah la patience. Combien de fois je  me suis plaint des embouteillages humains dans les métros parisiens?

Avoir sa joue collée contre celle de son voisin alors qu’on prend le métro  fait partie du folklore de Paris. A force de partager microbes et odeurs, on imagine que c’est pareil partout. En arrivant à Lille, j’ai redécouvert le métro automatique. Dans la capitale des Flandres il y a deux lignes de métro et chaque train a très peu de rames. Lire la suite

Du bagage émotionnel

Ça y est la tête ne tourne plus, les compteurs sont remis à zéro. Après une semaine, ou peut-être un peu plus, de repos bien mérité dans ma ville rose, je me remets au travail depuis les toits parisiens. Lire la suite