A cinq doigts de l’oubli

Rue de Béthune, Lille.

Du quartier parisien de la Défense au centre-ville de Lille, ils sont toujours là. L’hiver, on les trouve au coin d’une rue, à la sortie d’un magasin ou devant chez soi. Toujours solitaire et recroquevillé, le gant perdu subi le froid. Les propriétaires égarent  rarement la paire. Lire la suite